Rentrée d’école







Après deux mois d’absence et beaucoup de silence,

L’école rouvre à nouveau, ses portes et toutes ses classes,

Sous un ciel bleu et gris, un temps sans arrogance,

Les enfants tous guillerets, tranquilles et sans audace,

Retrouvent la cour des « grands », où trône un beau Platane,

Attendent, craintivement, d’être appelés par leur nom,

Fébriles, déconcertés, rejoignent les salles diaphanes,

Pétries d’espoirs, de doutes et d’imagination.

Les peintures fraiches et belles sont signes de la rentrée,

Les tableaux lumineux, ne portent aucun stigmate,

Les livres et les cahiers, rangés comme à l’armée,

Font face aux récompenses et aux bocaux d’Agates,

Aux cartes immenses et vertes de la géographie,

Pour fixer, pour apprendre, pour former les esprits.


Retrouvez mon recueil de poésies des Poèmes pour Chaque saison aux Editions du Panthéon

Commentaires

Articles les plus consultés