La Musique



Dans cette tour de Babel où les langues s’entrechoquent,
Où les esprits s’émoussent et les cultures s’opposent,
Où les conflits nombreux, sanguinaires, équivoques,
Consument les énergies, désillusions, scléroses.

Quand tout peut disparaître, que le ciel est trop sombre,
Que le chagrin domine, que nos cœurs tristes, lourds, saignent,
Nos mots n’ont plus de sens, si sévère est la peine,
Plus de larmes, désespoir, tout se dérobe vers l’ombre.

Et soudain, sans attente, imprévue, incertaine,
La Musique, solennelle, envahit tout l’espace,
Langue internationale, inépuisable et reine,

De la paix dans ce monde, d’une concorde efficace,
Des hommes de tous pays, de toutes confessions,
La musique est sacrée et c’est un trait d’union.



Retrouvez mon recueil de poésies des Poèmes pour Chaque saison aux Editions du Panthéon

Commentaires

Articles les plus consultés