« Ne laisser personne de côté », la nouvelle orientation arrêtée par le Mouvement International ATD Quart Monde pour les 4 prochaines années




Tous les 5 ans, les membres d’ATD Quart Monde prennent le temps d’examiner et de mesurer le travail accompli et de fixer les priorités futures.

Pour la période 2019-2023, le Mouvement international ATD Quart Monde a déterminé une orientation principale et 4 priorités d’action.

Dans la perspective de 2030, le Programme de développement durable qui guide actuellement les activités de développement de toutes les organisations faisant partie du système des Nations Unies s’est engagé à « ne laisser personnede côté ». C’est ce cap que le mouvement ATD Quart Monde a décidé de retenir comme orientation principale pour les années 2019-2023.

En revenant à la source de son histoire, de sa connaissance et fidèles à ses combats pour « Agir Tous pour la Dignité », le mouvement international ATD Quart Monde considère que « Ne laisser personne de côté », c’est aller à la rencontre de celles et ceux qui sont le plus aux périphéries, mais c’est aussi construire l’alliance avec toutes les personnes, les organisations, les institutions qui souhaitent rejoindre cette dynamique pour que « l’accès de tous aux droits de tous par la mobilisation de tous » devienne une réalité.

Cette orientation majeure qui guide et structurera l’action d’ATD Quart Monde pour les quatre prochaines années s’articule autour de 4 priorités opérationnelles :

La 1ère priorité est de construire avec l’intelligence de tous, les savoirs indispensables pour relever les défis du monde. Depuis plus de 60 ans, ATD Quart Monde a soif de connaître, de comprendre et de partager avec ceux qui subissent la violence de la misère et de s’appuyer sur leur intelligence et leur énergie pour construite l’alliance.


La seconde priorité est orientée vers l’accès de toutes les familles à l’éducation, à la connaissance, aux savoirs et à la formation qui sont les leviers de l’autonomie, de la liberté et de la mobilité.


La 3ème priorité place le respect des personnes et de la terre au cœur de l’action, dans le souci d’une vrai responsabilité personnelle et collective et d’une économie réellement positive et respectueuse des ressources et du climat.


La dernière et quatrième priorité est orientée vers la recherche d’une mobilisation large qui éveille des engagements durables pour faire de la lutte contre la pauvreté un engagement de toute la société



Commentaires

Articles les plus consultés